Bébé apprentissage du language
Par admin - Publié le 16 novembre 2023 à 03h59 - Mis à jour le 17 novembre 2023 à 10h27

Les premières années de la vie d'un bébé sont une période extraordinaire de développement, où chaque expérience façonne son monde en expansion. L'apprentissage du langage occupe une place cruciale dans ce processus, constituant le fondement de la communication, de la compréhension du monde et des liens affectifs. Dans cet article, nous explorerons des clés essentielles pour stimuler et faciliter le développement linguistique des tout-petits. Que vous soyez parent, gardien ou éducateur, découvrez des approches ludiques et stratégiques pour enrichir le langage de votre bébé, favoriser son épanouissement et établir des bases solides pour son avenir linguistique. Préparez-vous à plonger dans le monde captivant de l'apprentissage précoce du langage et à découvrir des conseils pratiques pour cultiver la parole chez les tout-petits.

Sommaire

Dans le ventre de maman

Contrairement aux dires d'Aristote, bébé n'arrive pas au monde tel une ardoise vierge, les recherches et études récentes ont prouvées qu'à partir de sa 25e semaine de vie intra-utérine, bébé à un système auditif opérationnel. Il réagit aux bruits, sursaute lors de bruits violents, et se calme à l'écoute de musiques douces. Mais le plus important, il reconnait déjà votre voix, et sait la différencier entre toutes les autres. Il sait aussi aussi reconnaitre les variations de syllabes telles que les "biba" ou "babi". N'oubliez donc pas de lui parler et de lui chanter des berceuses tout au long de la grossesse afin de lui offrir une première porte vers le langage.

Les mots oui, mais pas que

Lorsque bébé arrive au monde, il ne sait pas encore parler, mais ce n'est pas pour autant qu'il ne communique pas avec vous. Outre la parole, bébé arrive au monde avec bien d'autres moyens de communication bien en place. Le regard, le toucher, l'ouïe et l'odorat font parti de sa panoplie et constituent un pré-langage. Lorsqu'il a faim, son corps se raidit, et se détend lors de la prise du biberon. Il réagit à vos grimaces, répond à vos sourires? Votre bébé communique avec vous et vous exprime déjà son besoin d'interactions.

Les cris, calibrage en cours

Les premiers cris démarrent rapidement, au départ de manière très aléatoire et maladroite, si bien qu'ils vous laisseront souvent désarmés et pleine de questions : est-ce la faim? la fatigue? des douleurs?

Petit à petit, bébé apprend à styliser ses cris et les adapter à ses besoins pour que vous puissiez le comprendre, les rends plus insistants si son besoin n'est pas comblé, bref cela devient un vrai outils de communication.

Les voyelles, pour un bon départ

Dès les premiers mois, votre bébé enrichit ses productions vocales, d'abord en vous imitant, et babille de voyelles en tout genres. "Aaa", "Eee", "Iii", il s'entraine et fini par prononcer son premier "Aheu". A ce stade, son système nerveux central est encore en plein développement afin de permettre la boucle audio-phonatoire, soit le retour de sa propre voiix à se oreilles.

Arrivée des syllabes

Vers 7-8 mois, après de multiples entrainements pour maîtriser les différentes parties de son corps liées au langage (cavité buccale, larynx, mouvements des lèvres, de la langue, de mâchoires, le voile du palais), bébé et enfin prêt à sortir ses premières syllabes. Continuez donc à le nourrir de vos discussions, de tout et de rien, et dans toutes les langues, bébé né avec la capacité d'apprendre des sons du monde entier, il vous revient donc de lui en apprendre le plus possible si vous en avez le souhait, il saura faire la différence entre les tons et s'adresser à vous dans la langue que vous avez l'habitude de lui parler, sans pour autant avoir encore conscience de ce qu'il dit.

Vers 1 an, la prise de conscience

Avant la fin de sa première année, bébé répète certaines sonorités désormais avec intentionnalité, ses sons sont plus précis, et il commence à associer les sons à des gestes / des objets. Les mots prennent une signification. Les neurologues expliquent que le lien entre la zone d'identification des sons et la zone de production du langage se construit. Chacune de ses deux zones sera ensuite capable d'influencer l'autre.

La compréhension au delà du langage

Bébé va mettre du temps avant de produire ses premiers mots, ses premieres phrases, mais il ne faut surtout pas oublier qu'il a une compréhension bien plus développée. Même si il n'est pas encore en capacité d'avoir un vrai échange avec vous, il vous comprend, et à sa manière vous répond via des réactions diverses (Augmentation du rythme de succion, mouvements, mimiques), son vocabulaire étant limité physiologiquement, l'échange ne sera pas simplement verbal, il usera de toutes ses capacités. Il est important de lui réserver des temps de discussion, lecture, d'échanges afin de l'aider à comprendre le langage et les émotions.

La comparaison : un réel ennemi

Il ne faut pas oublier que l'acquisition des connaissance d'un bébé, y compris la parole, n'est pas une chose universelle. Si vous avez dans votre entourage d'autres bébés du même age, ne chercher pas à comparer leur avancement sur la parole, votre bébé peut être en retard sur le langage par rapport à ses petits copains, mais il se peut qu'il est priorisé l'apprentissage d'autres compétences (la marche, la manipulation d'objets), il ne faut donc pas s'en inquiéter trop rapidement. Gardez en tête que l'apprentissage du langage ne se fait pas en quelques mois, mais en 4 à 5 années.

En cas d'inquiétude, n'hésitez surtout pas à consulter votre pédiatre qui pourra vous conseillez d'aller voir un orthophoniste et éviter que votre inquiétude ne prenne trop de place dans votre vie et dans celle de votre bébé.

En images

Aucun commentaire

  • SOYEZ LE PREMIER À COMMENTER CET ARTICLE !
Avatar par defaut Invité